Battage à l’ancienne, métiers d’autrefois, traditions ancestrales… les fêtes de la batteuse sont l’occasion de découvrir la vie d’antan. C’est une véritable immersion dans le monde rural de nos ancêtres. Pour participer à un tel évènement de tradition capable de réunir plusieurs milliers de visiteurs, rendez-vous à la Fête de la Batteuse de Pers-Jussy, une commune située dans le département de la Haute-Savoie en région Rhône-Alpes. Cette fête ancestrale créée en 1981 est l’un des plus grands rassemblements de batteuses. Elle doit son succès à l’ancien maire, Maurice Sonnerat, qui a eu l’idée d’organiser une fête du battage accompagnée d’un déjeuner qui rassemblerait alors tous les habitants de Pers-Jussy et de ses environs.

Plus de trente ans après, cette belle manifestation agricole réserve un programme riche et festif avec, dès le matin, un exceptionnel défilé des attelages dans les rues du village. S’en suivent des démonstrations de matériel anciens ainsi que des spectacles d’oies dressées, sans oublier les boeufs et les chevaux qui représentaient à l’époque d’indispensables compagnons de travail pour les paysans. Les amoureux des vieilles machines apprécient particulièrement l’exposition de tracteurs anciens, et parce que tradition et gastronomie vont de paire, la Fête de la Batteuse propose également de déguster des produits locaux fabriqués artisanalement comme les bugnes, les rissoles, le boudin, la tome blanche ou encore le pain et le beurre. Pour se restaurer, le midi mais aussi le soir, les bénévoles enfilent leur tenue d’époque pour servir des repas imprégnés de tradition comme le délicieux jambon braisé accompagné de ses flageolets ou la soupe dite ‘paysanne’ préparée dans un véritable chaudron en cuivre. Et comme une fête sans musique n’est pas digne de ce nom, un orchestre est présent pour rythmer cette magnifique journée.

Que l’on préfère assister à la labour avec les bœufs, rendre visite aux animaux de la ferme ou admirer les vieilles mécaniques, cette fête est un voyage dans le temps inoubliable à vivre ou à revivre chaque année pour continuer de perpétuer les traditions d’antan. Le petit plus ? Chaque année cette fête s’agrémente d’animations nouvelles comme, par exemple, l’arrivée de la ‘trépigneuse’, une machine Auvergnate originaire d’Autriche, qui permet d’actionner le fonctionnement mécanique des batteuses grâce au déplacement d’un cheval sur un tapis. Et en guise de souvenir, les visiteurs peuvent repartir avec leur assiette de soupe ou leur bol peint propre à chaque édition.

Retrouvez plus d’informations sur la Fête de la Batteuse sur umoov.org !