Féérie des fêtes de fin d’année oblige, la destination de New York ouvre les perspectives d’un voyage idéal. Solennelle avec ses décorations lumineuses, exubérante dans ses quartiers métissés, effervescente avec ses hauts lieux de culture, la principale ville des Etats-Unis possède tout pour plaire. Avec un goût marqué pour la tradition, le climat se mettra au diapason. Lumière pâle du soleil hivernal, bleu étincelant du ciel et manteau épais de neige forment le cadre enchanteur d’un Nouvel An à New York.

New-York, fée de la fin d’année : un nouvel an extraordinaire

Quand la ville mythique de New York croise la date fatidique du Jour de l’An, elle évoque aussitôt Times Square, le « crossroads of the world ». Rien de plus célèbre que de contempler l’immense boule lumineuse descendre jusqu’au bas de son mât au rythme du décompte de la dernière minute. Rien de plus étourdissant que de se retrouver dans la constellation de papiers colorés où chacun a inscrit son souhait le plus cher pour la nouvelle année. Pourtant si l’idée est magnifique, sa réalisation demande une grande abnégation. Prendre place sur Times Square pour le réveillon du jour de l’an suppose en effet de sacrifier une partie de la journée. Puis, il faudra ne pas donner libre cours à son impatience et attendre, attendre, attendre…

D’autres voies, non moins magiques, peuvent mener jusqu’à la nouvelle année. Ainsi, pour rendre hommage à l’effervescence culturelle de la ville, de nombreux spectacles offrent des plaisirs variés. Situé dans le sud de l’Upper West Side, le Lincoln Center for the Performing Arts déploie une formidable programmation, hétéroclite et festive. Ensemble architectural emblématique des années 60, ses bâtiments d’inspiration néo-classique se déploient en libérant en leur centre une place ornée d’une fontaine en marbre noir. La rigueur des façades jouant d’arcades élevées et de colonnades monumentales rythme les immenses baies vitrées en arrière-plan.

Véritables temples du spectacle, plusieurs édifices célèbrent chacun à leur manière le Nouvel An à New York. Si l’an passé, l‘Avery Fisher Hall proposait de quitter l’année en revisitant les plus célèbres pièces de musique classique tout en humour, il célébrera cette année l’événement sur les tonalités de blues et les rythmes syncopés composés par Gershwin. Dans un registre plus périlleux et acrobatique, les amateurs d’arts forains pourront vibrer sur les numéros de haute voltige du Big Apple Circus situé sur Damrosch Park juste derrière le Lincoln Center Plaza. Le décompte en bonne et due forme avec coupe de champagne à la main précédera le moment d’investir la piste pour danser toute la nuit. Enfin, dans une ambiance plus rétro mais tout aussi swing, le Jazz at Lincoln Center en contrebas sur le Columbus Circle propose chaque année ses concerts dansants. A travers la monumentale façade de verre, la vue époustouflante sur les lumières de New York permettra de rester en plein cœur de la ville. La grâce des couples de danseurs swinguant sur la piste transportera dans l’élégance endiablée de temps anciens.

Pour ne rien rater de la réveillon de la Saint-Sylvestre

Pour tous ceux qui considèrent que se confronter au froid mordant de la ville reste le plus beau cadeau du Nouvel An, entamer la traversée du célèbre Brooklyn Bridge à l’heure fatidique permettra de changer d’année en changeant de rive. Plus ancien pont suspendu enjambant l’East River, il relie les quartiers de Manhattan et de Brooklyn. Accompagnée d’un guide, la traversée offrira sa leçon d’histoire. Mais s’il est un lieu historique, le Brooklyn Bridge constitue également un point stratégique. D’une part, face au pont se dresse la magnifique et célèbre skyline de New York. Dressée au rang d’icône, cette ligne d’horizon hérissée de gratte-ciels constitue un des plus beaux paysages de Manhattan. D’autre part, au passage de la nouvelle année, de nombreux feux d’artifice offriront leur spectacle joyeux. Tirés des quatre coins de la ville – Central Park, Brooklyn, New Jersey, Staten Island, ils pourront être admirés de dessus les flots de l’East River.

Enfin, pour passer la nouvelle année en mouvement, les flots de l’Hudson pourront être traversés par le ferry faisant la liaison entre Manhattan et Staten Island. Fonctionnant toute la nuit gratuitement, il offrira sa balade nocturne croisant l’inévitable Statue de la Liberté. Faire l’aller-retour donnera un autre point de vue, tout aussi pittoresque, sur la skyline de Manhattan et sur le spectacle des feux d’artifice.

Plongés au cœur des festivités durant cette période de l’année, certains quartiers de New York s’imposent pour leur magie particulière. Échappant aux hauteurs mythiques des gratte-ciels, le quartier résidentiel de Dyker Heights déploie sur la pointe sud-ouest de Brooklyn ses charmantes villas composées de 3 niveaux. Dans un style début XXème siècle, elles se coiffent romantiquement de toitures à mansardes et avancent élégamment leurs entrées à perron. Durant le mois de décembre, elles offrent la magie de leurs illuminations. A la nuit tombée, lignes des façades dessinées de lumière, constellation de feux dans les haies et sculpture de bonhomme de neige en néons constituent un merveilleux paysage de Noël. Pour être sûr de ne pas rêver, l’appareil photo restera un outil précieux et indispensable.

New-York au nouvel an donne envie d’y retourner

Avant de se rendre sur Dyker Heights, un petit détour par Coney Island à l’extrême sud de Brooklyn déploiera son paysage marin d’immense plage bordée par l’océan. Loin de l’animation festive, il permet d’apprécier le caractère hautement cosmopolite de la ville de New York. Ancien lieu élégant de villégiature, ce quartier devint vite le célèbre Little Odessa suite aux successives vagues de migrants russophones. Enseignes en cyrillique, restaurants aux spécialités de l’Est et confiseries sorties d’un conte de fée composent un paysage singulièrement pittoresque.

L’incroyable souvenir de ce périple à New York au Nouvel An reste d’avoir d’assisté à la baignade énergique d’un homme dans les eaux glacées de l’Atlantique sur la plage de Brighton Beach à Coney Island. L’idée d’y retourner en été, pour voir le lieu dans les douceurs estivales et l’animation de sa fête foraine sera l’occasion de revivre New York sous un autre jour.

Ce diaporama nécessite JavaScript.