Mystérieux paysages à la beauté sauvage, splendides demeures héritées des fastes du passé, rythmes syncopés d’une musique richement métissée, voilà quelques-unes des impressions fortes d’un circuit dans une Louisiane découverte dans la douceur du printemps. Adossée au « Père des Eaux », le Mississippi, cette région possède tout pour plonger dans un dépaysement grisant. Contrée luxuriante, multiculturelle, élégante et festive, la Louisiane se parcourt en de multiples routes. Route des bayous serpentant dans une atmosphère magique faite d’entrelacs de marécages et de végétation de jungle. Route des plantations éblouissant par son ambiance révolue de Vieux Sud. Route des villes mythiques aux consonances étonnamment françaises, Nouvelle-Orléans et Lafayette.

Au-dessous de la Nouvelle-Orléans, l’immense delta du Mississippi déploie ses bayous à l’atmosphère envoûtante. Entre prairies inondées et palétuviers exubérants, naviguer à bord d’une barque à fond plat demeure une expérience inédite. Nombreux en Louisiane, deux bayous valent le détour, le Lac des Allemands et Lake Martin. Si le premier à l’ouest de la Nouvelle-Orléans demeure un lieu hautement touristique, le second aux environs de Lafayette offre des perspectives plus intimistes. A visiter au petit matin, Lake Martin déploie la magie de ses cyprès géants échevelés de rideaux de mousse espagnole. Au milieu de ce paysage irréel, les cris d’échassiers viennent déchirer le silence, les alligators profitent du soleil.

Longeant le cours sinueux du Mississippi, la Great River Road entraîne, quant à elle, à la découverte du Vieux Sud, emblématique de la Louisiane. De plantation en plantation, une ambiance d’avant la Guerre de Sécession transporte dans un autre temps. Pour les amoureux d’architecture, les demeures fastueuses déclinent de nombreux styles. A Oak Alley, une magnifique allée sous la canopée de chênes tricentenaires débouche sur une demeure de style géorgien. Voûte naturelle des branches entremêlées et rythme régulier du péristyle donnent une sensation d’accord parfait. Quant à Madewood Plantation, elle offre un splendide exemple d’inspiration néo-classique. Avec son fronton supporté par de majestueuses colonnes, elle célèbre le style Greek Revival.

En marge des bayous et des plantations, Lafayette au cœur du pays cajun et la Nouvelle-Orléans sur le delta du Mississippi marquent un retour à l’exubérance festive, épicée, rythmée de la Louisiane. La Nouvelle-Orléans offre son quartier historique du Vieux Carré explosant tout en musique dès le soir venu. Pour le plaisir des yeux, les façades à l’architecture coloniale alignent leurs balcons en fer forgé. Pour le plaisir des oreilles, les rythmes de tous horizons, jazz, zydeco, gospel, envahissent les rues. Quant à Lafayette, si elle offre son village reconstitué du XIXème siècle, elle emporte également en avril dans l’effervescence de son Festival international. L’occasion de découvrir les spécialités culinaires créoles, gumbo et boudin, aux vibrations mélodiques et effrénées du violon. Avec son ambiance festive tous azimuts, c’est le clou d’un voyage en Louisiane au printemps. Il vous donnera même certainement l’envie de revenir en février pour la période du carnaval !

Ce diaporama nécessite JavaScript.